Voyager au Canada, qui n’en n’a jamais rêvé ? Eh bien les grands lacs, la neige, les forêts sont aujourd’hui beaucoup plus accessibles aux touristes, et plus particulièrement aux ressortissants français et européens. La raison ? La mise en place de démarches administratives et diplomatiques facilitées grâce à l’autorisation de voyage électronique (AVE) disponible en quelques clics sur le net. On vous explique comment vous y prendre afin de préparer au mieux votre aventure Nord-américaine.

À quoi sert un visa electronique pour le Canada ?

 Comme son nom l’indique, l’AVE Canada est une demande de visa pour le Canada en ligne. La grande différence avec la demande de visa traditionnelle, c’est qu’il ne faut que quelques minutes pour boucler l’opération et la valider. Bien sûr, l’AVE n’est pas accessible à tous les voyageurs et touristes étrangers. Elle ne concerne que les pays de l’Union européenne et quelques autres à travers le monde. De même, elle n’est destinée qu’aux touristes et non pas aux étudiants ou travailleurs qui désireraient s’installer durablement au Canada. Pour valider en ligne une demande de visa pour le Canada, il faut que le voyage concerné n’excède pas 90 jours et que votre passeport soit encore valide à ce moment. Pour en savoir plus, contactez des sites spécialisés dans ce type d’opérations administratives comme www.evisa-tourisme.com. Un bon moyen de faciliter ses démarches pour obtenir un visa pour le Canada.

Quelles démarches pour une demande en ligne un visa pour le Canada ?

 Si le processus pour entrer sur le sol canadien est facilité grâce à l’AVE, il nécessite tout de même quelques démarches administratives :

  • munissez-vous de votre passeport valide et de votre carte de crédit
  • remplissez les informations demandées sur le formulaire en ligne
  • payez les sept dollars canadiens de frais

Voilà ! C’est terminé. Vous n’avez plus qu’à attendre pour recevoir sous 72 heures (la plupart du temps quelques minutes suffisent) la validation par e-mail de votre dossier. À savoir, vous n’avez besoin d’aucune copie de votre AVE au moment de l’embarquement. Les informations sur votre situation seront directement consultables avec votre passeport.

Besoin d’un visa pour le Canada ? Les autres démarches disponibles

Bien que cela ne soit pas essentiel pour la validation de votre AVE, il est préférable de renseigner tous les éléments demandés lors de votre demande comme l’admissibilité à voyager, les maladies transmissibles, les condamnations pour certains délits… Et si à l’issue de vos démarches vous n’obtenez pas votre autorisation en ligne, vous pouvez vous tourner vers d’autres solutions, en fonction de votre situation. Le mieux en cas de refus est de faire une demande d’un visa pour le Canada de résident temporaire (VRT) traditionnel, directement à l’ambassade du pays. Pour les personnes qui désirent faire carrière dans le Grand Nord, il existe deux types de permis. Le premier est le permis de travail ouvert pour ceux qui n’ont pas d’employeur (conjoints d’étudiants, travailleurs qualifiés). Le second est le permis de travail fermé qui nécessite un contrat préalable avec une entreprise et n’autorise le travail que pour cet employeur. Enfin, pour les visas étudiants, vous devez avoir été reçu dans un programme universitaire canadien. Vous n’aurez ensuite qu’à suivre les directives de votre futur établissement. Quant aux frais de dossier, ils se situent autour de 100 euros.